LA COULEUR EST BIEN PLUS QUE DE LA DÉCORATION


Share this :   | | | |
LA COULEUR EST BIEN PLUS QUE DE LA DÉCORATION

Céragrès présente: " La Couleur décodée", pour designers seulement. Comment la couleur peut trouver l'harmonie dans vos projets déco et de rénovation.

M. Feras et Lyne Côté chez Céragrès

Dans le monde de la céramique, intimement lié à celui de la décoration on s’intéresse aussi à la couleur. C’est ainsi que Céragrès a partagé sa passion en invitant Feras Irikat créateur de la conférence « La couleur décodée ». J’y participais comme designers d’intérieur inscrits dans le cadre de leur formation continue. Feras Irikat est le directeur du design et marketing chez le fabricant de céramiques et mosaïques Lunada Baytile en Californie. Son amour de la couleur se voyait jusque sur sa chemise et ses chaussures !

L'oeil humain:

Tout commence là. Saviez-vous que l’œil humain est capable de distinguer 250 millions de pigments ? Impressionnant, n’est-ce pas ! C’est sans doute pourquoi on a tant de mal à imiter par les photos, toutes les nuances que l’on perçoit. L’œil est une belle machine ! En plus, personne ne voit et ne réagit de la même façon à la couleur. La perception est donc un facteur émotionnel et biologique.

Pablo Picasso s’interrogeait :» Pourquoi deux couleurs, juxtaposées, chantent-elles ? Peut-on y répondre ? Non. » Depuis, les recherches et les études ont fait avancer notre connaissance.

photo JM Doizy

Harmonie:

Pour comprendre l’harmonie des couleurs, il faut regarder sous la surface.

Décoder la structure de la couleur, son ADN, pour reprendre l’analogie avec le corps humain, permet de déterminer s’il y a partage d’un dénominateur commun. Dans l’affirmative, ces couleurs combinées forment une palette de couleurs dites harmonieuses.

Voici comment les couleurs se rehaussent et se supportent entre elles.

Rappelez-vous des couleurs primaires : rouge, bleu et jaune. Toutes les couleurs possèdent une sous teinte, une variation de la couleur mère jaune ou bleue. Par exemple, le vert aura une sous teinte bleue ou jaune. Un bleu-vert s’harmonisera avec d’autres couleurs dont la sous teinte sera bleue ou vice versa. Par contre, le rouge n’est pas une sous teinte, nos cônes et bâtonnets ne permettant pas cette perception.

Tableau des mélanges de vert (crédit: masmoulin.blog.lemonde.fr)

Toujours se rappeler qu’une couleur peut être évaluée seulement en étant en relation avec d’autres couleurs. De ce fait, il n’y a pas de mauvaise couleur en soi, seulement de mauvais agencements ou plutôt, des agencements harmonieux et d’autres éclatants. Les couleurs éclatantes vibrent et partagent peu leur ADN commun. Il en résulte une bataille pour notre attention, ce qui empêche de créer une transition visuelle et la difficulté de l’œil à percevoir plusieurs couleurs en un instant.

Faisons un parallèle avec la musique. Chaque note suit la précédente et aura un impact sur la composition finale. Ce sera un chef d’œuvre ou juste du mauvais bruit.

Car certains projets de design demandent un effet de vibration entre certaines couleurs. Il existe aussi de nombreuses illusions d’optique.

Science et émotion

Le pouvoir de la couleur et ses effets sur le corps humain intriguent depuis longtemps les psychologues, les théoriciens de la couleur et les artistes. Les chercheurs dans le domaine ont fait d’étonnantes découvertes sur les impacts biologiques et psychologiques de la couleur sur notre vie quotidienne et notre bien-être. Plusieurs recherches ont porté sur l’influence de la couleur sur la production et libération de certaines hormones qui régulent la température du corps humain, les niveaux d’adrénaline et de mélatonine et plus encore.

Les couleurs, comme la musique déclenchent des souvenirs. La société, la culture, la famille et les expériences de tous les jours contribuent à ce conditionnement. Ce sofa mauve où vous avez passé des heures chez grand-maman ou cette pièce jaune où vous êtes tombés amoureux la première fois sont toutes des expériences qui ont marquées vos préférences couleurs et inversement, pourrait-on ajouter.

Influences sociales

La culture et la société exercent une influence sur le processus de conditionnement. Rappelons-nous le rose et le bleu déterminant les vêtements et la chambre de l’enfant de sexe masculin ou féminin.

Inspirations

Elle se trouve partout ou la beauté appelle : la nature, un tableau, un bijou, un tapis, une photo.

La lumière

La couleur paraîtra différente selon son environnement éclairé. La lumière naturelle changera de température et d’intensité selon l’heure du jour, le temps nuageux ou radieux, l’orientation des points cardinaux. La qualité de éclairage artificiel, quant à lui, dépend essentiellement de la source lumineuse (ampoule) et sa température 2700 degré Kelvin donnant un rendu blanc chaud, 3000K un blanc plus neutre, 4000K, un blanc bleuté. Cela a donc une influence sur le rendu des couleurs. C’est pourquoi, l’étude de l’éclairage est primordial afin de respecter les valeurs des couleurs choisies.

 

Dans notre travail de design d’intérieur, il faut considérer l’historique des couleurs chez nos clients. Certaines couleurs peuvent modifier l’humeur et le bien-être physique. Votre palette de couleur révèle-t-elle que votre environnement est bruyant ou encore vous demandez-vous d’où vient cette belle musique…

échantillons de céramique Lunada Bay

Voici en résumé ce que les couleurs basiques inspirent:

Rouge: énergie

Orange: actif

Jaune: innovation

Vert: calme

Bleu: sérénité

Violet: inspiration

Neutre froid: sophistiqué

Neutre chaud: Conservateur

 

L’artiste Pierre Bonnard a dit : «  La couleur n’ajoute pas une qualité plaisante au design, elle le renforce. »

 

à suivre …